Obtenez votre permis B en candidat libre : le guide complet

Vous souhaitez passer votre permis en candidat libre ? Excellente idée, car cela peut vous faire économiser de l’argent et vous donner plus de flexibilité dans la préparation à l’examen. Dans cet article, nous allons vous expliquer les différentes étapes pour obtenir votre permis B en candidat libre, ainsi que quelques conseils pour augmenter vos chances de réussite.

Qu’est-ce que le permis en candidat libre ?

Passer son permis en candidat libre signifie s’inscrire et passer l’examen du permis de conduire sans être inscrit dans une auto-école traditionnelle. Cette option est particulièrement intéressante pour les personnes qui souhaitent apprendre à conduire à leur rythme, avec un proche titulaire du permis B depuis au moins 5 ans, ou encore pour celles et ceux qui veulent économiser sur les frais d’auto-école, souvent élevés.

Les étapes pour passer son permis B en candidat libre

1. Création d’un compte usager sur le site de l’ANTS

Avant toute chose, il vous faudra créer un compte usager sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Ce compte vous permettra de gérer l’intégralité de votre parcours pour obtenir votre permis B, de l’inscription aux épreuves à la délivrance de votre titre.

2. Obtention du numéro NEPH

Une fois votre compte usager créé, vous devrez demander un Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé (NEPH). Ce numéro unique est indispensable pour vous inscrire aux épreuves du permis (code et conduite).

3. Inscription à l’épreuve théorique générale (ETG)

Avec votre numéro NEPH en main, vous pouvez désormais vous inscrire à l’Épreuve Théorique Générale (ETG), communément appelée « le code ». Pour cela, il vous suffit de payer les frais d’inscription sur le site officiel de réservation des examens du permis de conduire et de choisir une date et un centre d’examen près de chez vous.

VOIR  Les conditions à remplir pour passer l'examen du permis de conduire

4. Préparation à l’épreuve théorique

Pour préparer l’épreuve théorique, plusieurs méthodes s’offrent à vous :

  • Les livres et supports papier : achetez des manuels et cahiers d’exercices pour réviser le code à votre rythme.
  • Les applications et sites web : utilisez des applications mobiles ou sites internet proposant des cours et tests en ligne pour vous entraîner.
  • Les stages intensifs : participez à des stages d’une semaine environ proposés par certaines auto-écoles pour réviser rapidement et efficacement.

5. Inscription à l’épreuve pratique (conduite)

Une fois que vous avez obtenu votre code, vous pouvez vous inscrire à l’épreuve pratique de conduite. Comme pour l’épreuve théorique, il vous suffit de payer les frais d’inscription sur le site officiel de réservation des examens du permis de conduire et de choisir une date et un centre d’examen près de chez vous.

6. Préparation à l’épreuve pratique

Pour préparer l’épreuve pratique en candidat libre, voici quelques conseils :

  • S’entraîner avec un accompagnateur expérimenté : demandez à un proche titulaire du permis B depuis au moins 5 ans de vous accompagner dans vos séances de conduite et de vous donner des conseils.
  • Réaliser un stage de perfectionnement : pour être sûr(e) d’être prêt(e) le jour de l’examen, il peut être intéressant de réaliser un stage de perfectionnement dans une auto-école quelques semaines avant la date de l’épreuve.
  • Se familiariser avec le parcours d’examen : renseignez-vous sur les zones de circulation autour du centre d’examen et entraînez-vous à y conduire.

Les avantages du permis en candidat libre

Voici quelques-uns des principaux avantages à passer son permis en candidat libre :

  • Économies : en apprenant à conduire sans auto-école, vous économisez les frais de formation à la conduite, qui peuvent être très élevés.
  • Flexibilité : vous progressez à votre rythme et vous organisez vos séances de conduite en fonction de vos disponibilités et de celles de votre accompagnateur.
  • Personnalisation : en tant que candidat libre, vous pouvez choisir la méthode d’apprentissage qui vous convient le mieux (applications, livres, stages intensifs…).
VOIR  Les conséquences graves de l'obtention d'un permis de conduire falsifié : risques et dangers

Les inconvénients du permis en candidat libre

Il y a également quelques inconvénients à passer son permis en candidat libre :

  • Manque d’encadrement : sans moniteur professionnel, certaines erreurs de conduite peuvent passer inaperçues et ne pas être corrigées.
  • Délais d’attente : les places d’examen pour les candidats libres sont parfois moins nombreuses, ce qui peut entraîner des délais d’attente plus importants entre chaque tentative.
  • Organisation : il est essentiel de bien s’organiser et de se motiver pour préparer sérieusement les deux épreuves du permis en candidat libre.

Les conseils pour réussir son permis en candidat libre

Enfin, voici quelques conseils pour augmenter vos chances de réussite :

  1. Planifiez vos révisions et entraînements : élaborez un planning de travail pour préparer les épreuves théorique et pratique, et respectez-le scrupuleusement.
  2. Soyez rigoureux(se) dans votre apprentissage : ne négligez aucune règle du code de la route et ne vous contentez pas d’apprendre « par cœur » sans comprendre le sens des règles.
  3. Multipliez les sources d’information : consultez des livres, des vidéos, des applications… pour maîtriser au mieux tous les aspects de la conduite et du code.
  4. N’hésitez pas à solliciter l’avis de professionnels : que ce soit pour vérifier que vous avez bien compris une notion ou pour obtenir des conseils sur votre conduite, demandez l’avis d’un moniteur d’auto-école si vous en avez la possibilité.

En suivant ces étapes et en mettant en œuvre nos conseils, vous augmenterez vos chances de réussir votre permis B en candidat libre. Bon courage et bonne route !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *